fragments

et traces de vie

Chantal Baumgartner-Stephan

et Alexandre Baumgartner octobre 2012

Chantal Baumgartner-Stephan

Du fil à tordre et jouer avec l’espace comme dessiner

sur l’air.

Transposer mes émotions au fil des jours,

mieux que des mots.

Tenter de créer avec peu, détourner le quotidien.

Se perdre, douter, recommencer.

 

 

Alexandre Baumgartner

Fragments.

Au fil du crayon issu d’un regard et d’un cadrage parcellaire des paysages du Boissieu . . .

 

L’observation,

la mise en mémoire,

la restitution lacunaire

par la (« mauvaise ou bonne ») pensée,

le souvenir,

une ré-interprètation personnelle de l’image.

 

Un conte pour « enfants »,

un cauchemar ou un récit merveilleux pour rêveurs ?