Jean Rosset   du 13 avril au 12 mai 2019

Quand vous arrivez à la ferme de Jean Rosset, à Ste Agnès,

vous êtes accueilli par toute une bande de géants taillés à la tronçonneuse,

aux trognes rouges, aux têtes puissantes.

En paysan qui connait la valeur des choses, l’artiste ne prend que des arbres inutilisables

en menuiserie ou pour faire des piquets, se réjouissant de toutes leurs malformations.

Pour façonner les corps et les visages il se laisse guider par les accidents qui ont accompagné

la croissance des arbres qu’il a choisi.

Les visages sont primitifs, ravinés. Ils ont vécu, et en les voyant nous savons que ce sont nos frères.

On rêverait qu’un jour le conseil départemental, aidé par Arc Nucléart qui sait redonner des parcelles

d’éternité au bois, parsème les balcons de Belledonne de toutes ces présences fraternelles.

 

4 mars 2019

Jean-Louis Bernard